La poudre d’Arrow-Root, une fécule pour lier et aider la digestion

La poudre d’arrow-root, extraite du rhizome de Maranta arundinacea, est une fécule largement utilisée à La Réunion qui permet de lier (sans gluten) et aide à faciliter la digestion.

La poudre d’arrow-root est utilisée comme ingrédient culinaire depuis des années à La Réunion notamment (mais pas que, elle est largement utilisée aux Antilles également). Cette poudre, naturellement sans gluten, est extraite du rhizome d’une plante tropicale, la Maranta arundinacea (ne pas confondre avec l’amarante, hein ?!…). Cette poudre est très riche en amidon, ce qui lui confère des propriétés liantes très intéressantes en cuisine. Naturellement sans gluten, la poudre d’arrow-root est très appréciée par les intolérants qui trouvent en elle une super alternative à la farine pour épaissir sauce, potages, etc… C’est d’ailleurs l’une de ses fonctions principales, lier les plats, et remplacer ainsi avantageusement la farine. Comme elle lie parfaitement bien, beaucoup trouvent en elle également une alternative aux œufs. Ce peut être très intéressant si vous souhaitez vous diriger vers une alimentation vegan. Pour épaissir les sauces, une autre alternative est l’agar-agar, une algue japonaise que j’utilise personnellement beaucoup, mais qui est cassante. J’y reviendrai dans un autre billet.

Elle lie, elle épaissit… c’est bien ! Mais est-ce qu’elle a d’autres qualités, cette poudre d’arrow-root ! Bien sûr ! Et c’est là qu’elle devient super intéressante. Contrairement à d’autres liants, elle aide à la digestion et ne fait pas un poids sur l’estomac. Elle est même super légère. Pas de lourdeur ni de ballonnements, donc, c’est déjà pas mal… Mais ça ne s’arrête pas là. L’arrow-root a des propriétés anti-inflammatoires, anti-vomitives (pratique pour les préparations de bébé) et adoucissantes. Elle est enfin assez riche en calcium, ce qui n’est jamais un mal.

A-t-elle seulement un défaut, cette poudre d’arrow-root ? Oui, oui… Tout n’est pas joli joli dans le monde de l’arrow-root. Ce serait trop simple !! Elle a un index glycémique de 65, ce qui la range dans les IG théoriquement moyens, mais néanmoins élevés, en tout cas pas négligeable. Mais nuançons ce mauvais score… La poudre d’arrow-root est une fécule (donc riche – très riche – en amidon… en même temps, c’est ce qu’on recherche aussi, donc…), et toutes les fécules ont un Indice Glycémique élevé, en tout cas beaucoup plus élevés que leurs céréales. Mais ! Parce qu’il y a un mais ! Si l’arrow-root affiche un IG de 65, les autres fécules affichent des scores encore plus élevés ! Prenons pour exemple la fécule de pomme de terre qui caracole à IG 95, la fécule de maïs à 85, tout comme la fécule de tapioca. Rassuré ? Avec son IG de 65, la fécule d’arrow-root n’a pas à pâlir devant ses concurrentes… Enfin, si, si vous faite la course pour prendre du poids !!! LOL !

Elle s’utilise comment ? Alors, là, c’est on ne peut plus simple. Exactement comme de la fécule de maïs, de pdt ou de tapioca. Ce qu’il faut néanmoins savoir, c’est que si elle se dilue très bien dans les laits végétaux (soja, amande, riz, châtaigne…), il en est tout autrement dans les laits animaux dans lesquels l’arrow-root se « grumelise » (c’est pas français, mais ça veut bien dire ce que ça veut dire)

Quelques idées de recettes ?

Les bonbons la rouroute tout droit venus de La Réunion, ou fais à ma façon. Pour lier ou épaissir sauces et potages. Pour alléger ses crêpes, en remplaçant un peu de farine et des œufs par le l’arrow-root, pour paner les  légumes, le tofu, etc…

Voilà, j’espère avoir éclairé votre lanterne à propos de cette poudre d’arrow-root et vous avoir donné envie d’en consommer !

Ah oui ! Encore une chose ! On trouve où de l’arrow-root si on ne va pas passer tous ses weekends à La Réunion ? Eh bien, très facilement dans les épiceries antillaises ou les magasins bios. Allez, hop, essayez !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *