« Faux-thon » vegan mariné

Dans la série des « faux poissons », j’ai réalisé cette recette de « faux-thon » mariné vegan qui a fait tout son effet auprès de mes invités. Visuellement c’est parfait et au goût franchement, avec par exemple une petite sauce teriyaki c’est excellent … et en plus c’est « cruelty free » !

Ingrédients pour 4 personnes

  • 2 grosses carottes bio rouges (environ 450 grammes)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
  • 2 cuillères à soupe de tamari
  • 1 cuillère à soupe de lapsang souchong
  • 2 cuillères à soupe d’algues en paillettes
  • 1 kg de gros sel
  • un peu d’eau

Recette

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Recouvrir le fond d’un plat allant au four de la moitié du gros sel. Laver les carottes rouges (ne pas les éplucher), puis les rouler dans une cuillère à soupe d’algues en paillettes et 1 cuillère à soupe de lapsang souchang. Les déposer ensuite dans le plat et recouvrir du gros sel restant.
  3. Enfourner pour 1 heure à 180°C. Laisser refroidir avant de casser la croute de sel. Récupérer les carottes rouges et les éplucher délicatement. Prélever des lamelles à l’aide d’un économe.
  4. Déposer 1 cuillère à soupe d’algues dans une petite casserole. Verser un tout peu d’eau. Faire bouillir, laisser infuser 10 minutes et filtrer. Au final il faut qu’il reste 3 cuillères à soupe de liquide bien corsé.
  5. Le verser dans un petit récipient, puis y ajouter l’huile de sésame, le vinaigre et le tamari. Déposer les morceaux de carottes et mélanger délicatement. Filmer et mettre au réfrigérateur 24 heures. Mélanger de temps en temps toujours délicatement. Une demi heure avant de s’en servir verser les carottes dans une passoire afin d’éliminer l’excédent de liquide. Servir par exemple sur des blinis tartinés de sauce teriyaki.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *