« Faux flétan » fumé mariné vegan

"Faux flétan" fumé mariné vegan

Voici encore une recette « trompe l’oeil » de « faux poisson ». Ici j’ai essayé de me rapprocher le plus possible de l’aspect et de la texture du flétan fumé et mariné en utilisant des carottes jaunes.

Ingrédients pour 4 personnes

  • 2 grosses carottes jaunes bio (environ 450 grammes)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin blanc
  • 2 cuillères à soupe de lapsang souchong
  • 2 cuillères à soupe d’algues en paillettes
  • 1 cuillère à soupe de tamari
  • 1 kg de gros sel

Recette

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Verser la moitié du gros sel dans un un plat allant au four. Bien laver les carottes jaunes. Ne pas les éplucher. Les rouler dans une cuillère à soupe d’algues en paillettes et 1 cuillère à soupe de lapsang souchang. Déposer les carottes dans le plat et recouvrir avec le reste de gros sel. Tasser légèrement.
  3. Enfourner pour 1 heure. Laisser refroidir à température ambiante avant de casser la croute de sel. Récupérer les carottes et les éplucher délicatement. Prélever délicatement des lamelles à l’aide d’un petit couteau ou d’un économe.
  4. Déposer 1 cuillère à soupe d’algues et 1 de lapsang souchong dans une petite casserole. Verser un tout petit peu d’eau (environ 6-7 cuillères à soupe) et porter à ébullition. Laisser infuser 10 minutes et filtrer. Au final il faut qu’il reste 3 cuillères à soupe de liquide bien corsé. Le verser dans un petit récipient.
  5. Ajouter ensuite l’huile de tournesol, le vinaigre et le tamari. Déposer les morceaux de carottes, mélanger délicatement puis filmer. Mettre au réfrigérateur 24 heures en mélangeant de temps en temps. Environ une demi heure avant de servir, verser les carottes dans une passoire pour bien les égoutter. Servir par exemple sur des blinis tartinés de crème végétale soja, de yaourt de soja, etc… et décorer avec de l’échalote et du citron vert.

« Faux-thon » vegan mariné

Dans la série des « faux poissons », j’ai réalisé cette recette de « faux-thon » mariné vegan qui a fait tout son effet auprès de mes invités. Visuellement c’est parfait et au goût franchement, avec par exemple une petite sauce teriyaki c’est excellent … et en plus c’est « cruelty free » !

Ingrédients pour 4 personnes

  • 2 grosses carottes bio rouges (environ 450 grammes)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
  • 2 cuillères à soupe de tamari
  • 1 cuillère à soupe de lapsang souchong
  • 2 cuillères à soupe d’algues en paillettes
  • 1 kg de gros sel
  • un peu d’eau

Recette

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Recouvrir le fond d’un plat allant au four de la moitié du gros sel. Laver les carottes rouges (ne pas les éplucher), puis les rouler dans une cuillère à soupe d’algues en paillettes et 1 cuillère à soupe de lapsang souchang. Les déposer ensuite dans le plat et recouvrir du gros sel restant.
  3. Enfourner pour 1 heure à 180°C. Laisser refroidir avant de casser la croute de sel. Récupérer les carottes rouges et les éplucher délicatement. Prélever des lamelles à l’aide d’un économe.
  4. Déposer 1 cuillère à soupe d’algues dans une petite casserole. Verser un tout peu d’eau. Faire bouillir, laisser infuser 10 minutes et filtrer. Au final il faut qu’il reste 3 cuillères à soupe de liquide bien corsé.
  5. Le verser dans un petit récipient, puis y ajouter l’huile de sésame, le vinaigre et le tamari. Déposer les morceaux de carottes et mélanger délicatement. Filmer et mettre au réfrigérateur 24 heures. Mélanger de temps en temps toujours délicatement. Une demi heure avant de s’en servir verser les carottes dans une passoire afin d’éliminer l’excédent de liquide. Servir par exemple sur des blinis tartinés de sauce teriyaki.

« Saumon » fumé vegan (faux-mon)

"Saumon" fumé vegan (faux-mon)

Ingrédients pour 4 personnes

  • 2 grosses carottes bio orange (environ 450 grammes)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin blanc
  • 2 cuillères à soupe de lapsang souchong
  • 2 cuillères à soupe d’algues en paillettes
  • 1 kg de gros sel

Recette

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Recouvrir le fond d’un petit plat de la moitié du gros sel. Laver les carottes sans les éplucher, les rouler dans une cuillère à soupe d’algues en paillettes et 1 cuillère à soupe de lapsang souchang, puis les déposer sur le gros sel. Recouvrir entièrement de sel.
  3. Mettre le plat au four pour 1 heure. Sortir du four et laisser refroidir. Casser la croute de sel pour récupérer les carottes. Eplucher très délicatement, puis à l’aide d’un couteau économe, prélever des lamelles.
  4. Déposer 1 cuillère à soupe d’algues et une cuillère à soupe de lapsang souchong dans une petite casserole. Verser un tout peu d’eau, faire bouillir et laisser infuser 10 minutes. Passer. Il faut au final obtenir 3 cuillères à soupe de liquide bien corsé. Le verser dans un petit récipient, puis y ajouter le vinaigre et l’huile. Y déposer les morceaux de carottes. Mélanger délicatement. Filmer et mettre au réfrigérateur 24 heures. Mélanger 2 à 3 fois durant cette période. Une demi heure avant de s’en servir déposer les carottes dans une passoire afin d’éliminer le surplus de liquide. Servir par exemple sur des blinis avec de la sauce gravlax.

Mouliné de carottes à l’orange et au gingembre

Mouliné de carottes à l'orange et au gingembre

Cette recette de soupe moulinée à la carotte est une fois de plus simple à réaliser, mais comme souvent « bluffante » au niveau du mélange subtil de goûts et de par sa texture onctueuse. Une recette healthy délicieuse qui peut aussi se décliner froide.

Ingrédients mouliné de carottes à l'orange et au gingembre

Ingrédients pour 4 personnes

  • 700 grammes de carottes bio
  • 2 oranges bio
  • 2 oignons
  • 1 gousse d’ail
  • 25 grammes de gingembre frais
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 6 dl de bouillon de légumes
  • sel et poivre
Recette mouliné de carottes à l'orange et au gingembre

Recette

  1. Eplucher les carottes et les couper en petits cubes. Laver une orange, bien la sécher et prélever le zeste, puis l’émincer. Presser les deux oranges. Eplucher les oignons, l’ail et le gingembre puis les émincer.
  2. Faire chauffer l’huile de coco dans une casserole. Y faire revenir les oignons, puis y ajouter l’ail, le gingembre, les carottes et les zestes d’orange. Faire revenir encore 4 minutes puis mouiller avec le bouillon de légumes. Couvrir et cuire à feu doux 20 minutes. Mixer. Saler et poivrer selon goût. Ajouter le jus des deux oranges, mélanger et servir aussitôt.

Sauce gravlax vegan maison

Voici une recette très rapide (moins de 5 minutes) de sauce gravlax vegan à préparer à l’avance et qui pourra vous servir de base pour garnir vos blinis maisons. Pour accompagner du « saumon » fumé vegan (faux-mon) ou autres préparations. Si la sauce est trop acidulée pour vous, vous pouvez ajouter un peu de sucre de coco, ce qui la rendra un peu plus sucrée. En cuisine ce qui est important c’est que chacun ajoute sa petite touche selon son goût personnel.

Ingrédients pour un petit pot

  • 4 cuillères à soupe de moutarde
  • 4 cuillères à soupe de sirop d’érable
  • 4 cuillères à soupe d’huile neutre
  • 4 cuillères à soupe de vinaigre blanc
  • 10 brins d’aneth frais
  • sel et poivre
  • sucre de coco (facultatif)

Recette

  1. Laver l’aneth frais et le ciseler plus ou moins finement selon goût. Le déposer dans un bol, et y ajouter la moutarde, le sirop d’érable, l’huile et le vinaigre blanc. Mélanger énergiquement pour obtenir une sauce bien onctueuse. Saler et poivrer selon goût. Eventuellement ajouter un peu de sucre de coco.
  2. Verser dans un petit pot hermétique et conserver au réfrigérateur (1 semaine).

Mini blinis vegan à la farine d’épeautre

Ingrédients

  • 150 grammes de farine d’épeautre 100%
  • 6 grammes de levure chimique
  • 25 cl de lait végétal de soja
  • 3 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 1 pincée de curcuma, de cumin et de paprika en poudre
  • sel et poivre

Recette

  1. Verser la farine d’épeautre, la levure, le curcuma, le cumin et le paprika dans un saladier. Mélanger.
  2. Faire tiédir le lait végétal soja et y ajouter l’huile de coco. Verser sur le mélanger de farine et battre au fouet pou obtenir une préparation bien homogène. Saler et poivrer selon goût.
  3. Laisser reposer une trentaine de minutes à température ambiante.
  4. Faire chauffer une poêle légèrement huilée. Déposer des petits tas à l’aide d’une petite louche (ou d’une cuillère à soupe). Laisser cuire 1 minute. Lorsque la pâte commence à former des bulles à la surface, retourner les blinis et laisser cuire encore 30 secondes à 1 minute (les deux faces doivent être dorées).

Salade de salsifis et de kakis

Salade de salsifis et de kakis

Comment faire manger des salsifis à vos enfants ou petits enfants ? Voici peut-être une idée : une salade toute simple et sans prétention, mais pleine de goûts, qui ravira petits et grands.

Ingrédients pour 4 personnes

  • 700 grammes de salsifis
  • 2 kakis
  • 2 poivrons rouges
  • 1 oignon rouge
  • 1/2 bouquet de coriandre
  • 1 citron vert
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 2 cuillères à soupe de graines de lin
  • sel et poivre
Recette salade de salsifis et de kakis

Recette

  1. Eplucher les salsifis et les couper en tronçons de 2 à 4 cm. Les disposer dans le cuit-vapeur et faites cuire 10 minutes. Laisser refroidir.
  2. Laver les kakis et les poivrons rouges. Couper les kakis en cubes de 1 à 2 centimètres et les poivrons rouges en dés. Peler l’oignon rouge et l’émincer. Rincer la coriandre et la ciseler.
  3. Presser le citron vert et le verser dans un petit bol, ajouter l’huile de tournesol, les graines de lin. Mixer pour que les graines de lin soient bien broyées. Saler et poivrer selon goût.
  4. Déposer les salsifis, les kakis, les poivrons rouges, l’oignon rouge et la coriandre dans un saladier. Verser la vinaigrette au citron vert et bien mélanger. Si possible laisser reposer 15 minutes avant de servir, pour que les goûts se mêlent bien entre eux.

Taboulé de melon à l’asiatique

Taboulé de melon à l'asiatique

Si vous êtes un(e) adepte du batch cooking, voici un plat complet et healthy que vous pourrez facilement intégrer à votre menu de la semaine.

Ingrédients pour 4 personnes

  • 200 grammes de semoule complète de blé dur
  • 1 melon vert (type galia)
  • 500 grammes de petites tomates en grappe
  • 200 grammes de haricots mungo germés
  • 1 botte de coriandre
  • 1 oignon rouge
  • 1 gousse d’ail
  • 20 grammes de gingembre frais
  • 3 citrons verts
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 4 cuillères à soupe de tamari
  • Sel et poivre

Recette

  1. Presser les 3 citrons verts, et verser le jus dans un saladier. Peler le gingembre, l’émincer et le déposer dans le saladier. Eplucher l’oignon rouge et la gousse d’ail, les émincer et les déposer également dans le saladier. Ajouter ensuite l’huile de sésame et le tamari. Mélanger et verser la semoule complète. Bien mélanger.
  2. Couper le melon en deux, enlever le centre et la peau, puis couper en petits dés d’environ 1 centimètre. Laver les tomates et les couper en 8 ou 12 selon taille. Laver la coriandre et la couper plus ou moins finement selon goût. Déposer les haricots mungo, le melon, les tomates et la coriandre sur la semoule. Filmer et réserver au frais. 15 minutes avant de servir, mélanger délicatement. Saler et poivrer selon goût.

Dahl de lentilles corail aux gombos

Ingrédients pour 4 personnes

  • 500 grammes de gombos
  • 200 grammes de lentilles corail
  • 2 carottes
  • 2 oignons
  • 1 poivron rouge
  • 1 gousse d’ail
  • 2 cuillères à soupe de concentré de tomate
  • 400 ml de lait de coco
  • 300 ml de bouillon de légumes
  • 2 cuillères à café de graines de cumin
  • 2 cuillères à café de curry en poudre
  • 3 cuillères à café de mélange d’épices en poudre (coriandre, curcuma et cardamome)
  • 15 grammes de gingembre frais
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • sel et poivre

Recette

  1. Peler les carottes, les oignons, le gingembre et l’ail puis les émincer. Laver le poivron et le couper en dés. Rincer les lentilles corail.
  2. Faire chauffer l’huile de coco dans un wok et y faire revenir les carottes, les oignons, le poivron, le gingembre et l’ail. Ajouter les graines de cumin, le curry et le mélange d’épices. Bien remuer puis verser les lentilles corail.
  3. Mouiller avec le lait de coco et 200 ml de bouillon de légumes. Cuire 10 minutes à couvert. Au besoin ajouter un peu de bouillon restant. Ajouter les gombos et le concentré de tomates, puis mélanger et continuer la cuisson 5 minutes. Saler et poivrer. Au moment de servir décorer avec les gombos restant.

Seitan (goût poulet)

Seitan (goût poulet)

Voici une recette de seitan au goût poulet qui pourra vous servir de base pour différentes préparations ou alors à servir tout simplement nature avec une poêlée de légumes et un féculent. Essayez sans plus tarder cette recette, je pense que serez étonné(e) du goût !

Recette seitan (goût poulet)

Ingrédients pour 3/4 personnes

Pour le seitan

  • 75 grammes de poudre de gluten
  • 25 grammes de poudre d’amandes
  • 20 grammes de farine d’épeautre
  • 25 grammes de levure maltée
  • 1 peu d’ail en poudre
  • 25 ml de lait végétal de soja
  • 75 ml d’eau (en prévoir un peu plus)

Pour le bouillon

  • 1 cuillère à soupe de shoyu
  • 1 gros oignon émincé
  • 4 feuilles de laurier
  • Un peu de thym
  • 3 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • Bouillon de légumes (pas trop, plus le bouillon est corsé, mieux c’est)

Recette

  1. Mélanger la poudre de gluten, la poudre d’amandes, la farine d’épeautre, la levure maltée et l’ail en poudre, puis creuser un puits. Verser progressivement le lait végétal et l’eau et pétrir à la main pour obtenir une pâte bien souple. Au besoin ajouter un peu d’eau.
  2. Laisser reposer la pâte à température ambiante 15 minutes minimum.
  3. Verser du bouillon de légumes dans une petite casserole, chauffer et ajouter le shoyu, l’oignon, les feuilles de laurier, le thym et l’huile de tournesol.
  4. Couper la pâte en tranches pas trop épaisses et les faire cuire 45 minutes à feu doux dans le bouillon. Au besoin ajouter un peu bouillon si il n’y a pas assez de liquide. A la fin de la cuisson, laisser refroidir dans le bouillon jusqu’au moment de s’en servir.